Ce site utilise des cookies techniques, analytiques et tiers..
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Préférences cookies

Engagement du Ministère italien des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale et de l’Ambassade d’Italie à Alger pour le rapatriement d’une enfant italienne.

Cette nuit, grâce à l’engagement coordonné du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, de l’Ambassade d’Italie en Algérie, et de toutes les institutions compétentes un rapatriement sanitaire d’urgence a été effectué en faveur d’une enfant italienne qui se trouvait dans un état de santé très grave. La petite fille, accompagnée de sa mère et de ses deux sœurs, a atterri peu après minuit à Florence, provenant d’Alger, à bord d’un Falcon 900 de l’Aéronautique Militaire (AM) 31° Stormo de Ciampino. L’enfant a été immédiatement admise à l’hôpital Meyer de Florence, le centre d’excellence pour la médecine pédiatrique, où elle sera prise en charge par l’équipe du service de neurochirurgie pédiatrique.
Atteinte d’un malaise soudain vendredi dernier à Alger, où elle était en vacances avec la famille, l’enfant a été admise auprès d’une structure hospitalière locale où lui a été diagnostiquée une hémorragie cérébrale causée par une malformation vasculaire congénitale, jusque-là asymptomatique. La petite aurait dû être soumise à une opération chirurgicale délicate qui, ne pouvant pas être réalisée sur place, ne laissait que l’unique possibilité du retour en Italie, cependant, possible uniquement sur une ambulance aérienne.
En l’absence d’une assurance-maladie et dans l’incapacité absolue de supporter la charge d’un rapatriement sanitaire privé, les parents se sont tournés vers l’Ambassade d’Italie à Alger qui a immédiatement prêté toute l’assistance nécessaire.
Le Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale s’est immédiatement activé pour assurer une rapide coordination des Institutions compétentes, en contactant le Service des Vols d’Etat de la Présidence du Conseil, la Préfecture de Florence, le 118 et l’hôpital Meyer de Florence, se rendant immédiatement disponible pour aider la petite patiente. Grâce à la grande disponibilité de toutes les institutions italiennes concernées et des Autorités algériennes, il a été possible d’organiser, en quelques petites heures, le vol humanitaire d’urgence qui a ramené la petite fille en Italie.