Ce site utilise des cookies techniques, analytiques et tiers..
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Préférences cookies

Service militaire

A partir du 1er  janvier 2005, le service militaire obligatoire est suspendu. Il n’est par conséquent plus nécessaire au citoyen résident à l’étranger né après le 31.12.1985 de régulariser sa position conscriptionnelle  auprès des Représentations consulaires.

A partir de cette même date, les catégories suivantes des engagés volontaires au sein de l’Armée, Armée de Mer et Armée de l’Air ont été établies:

– Volontaires sous contrat pendant un an (âge maximum 25 ans);

-Volontaires sous contrat pendant quatre ans (âge maximum 30 ans).

L’embauche des volontaires survient par le biais d’un avis d’enrôlement établi par le Ministère de la Défense.
La suspension de l’obligation du service nationale n’étant pas une « suppression », les Communes et les Autorités Diplomatiques ou Consulaires à l’étranger continuent à mener à bien les activités de formation et de mise à jour des listes de conscription.

La suspension du service militaire obligatoire a impliqué l’impossibilité d’acquérir la nationalité italienne en le passant. En plus, les concitoyens qui entendent se rapatrier pour passer le service militaire volontaire ne pourront pas profiter des bénéfices précédemment prévus pour le rapatriement aux frais de l’Etat pour l’accomplissement des obligations du service national.

Concernant l’insoumission, la suspension de l’obligation conscriptionnelle n’implique pas la suppression du délit d’insoumission et donc le manque des effets dérivants de la non-suppression de la note d’insoumission par voie administrative, ainsi que de la liste générale des insoumis. Par conséquent, les citoyens italiens insoumis résidents à l’étranger pourront se présenter aux Autorités Diplomatiques ou consulaires afin de régulariser leur position conscriptionnelle.

Les Conventions internationales en matière de service militaire, ayant comme finalité d’éviter que le jeune, en possession d’une double nationalité, ne doive passer le service militaire dans deux pays, ont en grande partie perdu leur vocation considérant le fait que dans la plupart des Etats adhérents le service militaire a été ou suspendu ou supprimé. Les Conventions pourront donc être appliquées uniquement au profit de ceux qui étant résidents en Italie, désirent bénéficier de la régularisation de leur positions vis-à-vis de nos Forces Armées afin de ne pas devoir passer le service militaire, s’il est encore prévu, dans l’autre pays dont ils sont citoyens.