Ce site utilise des cookies techniques, analytiques et tiers..
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Préférences cookies

Naissance

Les enfants des citoyens italiens, même s’ils sont nés à l’étranger et éventuellement en possession d’une autre nationalité, sont citoyens italiens.
Leur naissance doit donc être enregistrée en Italie.
Pour effectuer la communication d’une naissance, le concitoyen peut s’adresser à la Représentation diplomatique ou consulaire compétente pour le lieu où l’évènement s’est produit, compléter la demande de transcription de l’acte de naissance muni des documents suivants:

acte de naissance (en original ou en copie conforme à l’original) émis par le Bureau de l’Etat Civil du pays étranger, dûment légalisé et traduit (voir section Traduction et Légalisation des documents);
déclaration de substitution prouvant la nationalité italienne d’au moins l’un des deux parents (s’il n’est pas inscrit dans le registre consulaire).
Alternativement, le concitoyen pourra présenter l’acte, dûment légalisé et traduit, directement à la Commune italienne d’appartenance (voir l’art. 12, alinéa 11 du D.P.R. 396/2000).